Aujourd'hui, nous sommes le 19/05/2019
image Description
Mercredi 05 Juin 2019
05/06/2019
17 heures

Pour la journée mondiale de l'environnement : Tourisme : stop ou encore ? Philippe Callot

Si le tourisme était un continent il serait classé au 5e rang des pays émetteurs de CO2.
Dans un contexte global de changement climatique, faut-il arrêter de voyager pour le loisir ? Ce secteur n'est-il pas, à l'image de nos surconsommations, le résultat d'addictions ? Plusieurs questions, radicalement novatrices, sont posées.
Doit-on, maintenant, réfléchir à un droit universel de l'environnement, à un crédit individuel de CO2 ?
Nous pouvons voir écrit sur les murs de certains écrans touristiques : « All Tourist are Bastards ». Alors stop ou encore ?
Les auteurs nous transportent dans un tourisme où des pratiques ancestrales se mêlent à d'autres, dignes de la science-fiction et tentent de répondre à la question : quel tourisme pour demain ?
    Les deux auteurs, après Les dilemmes du tourisme paru en 2007 et Que serait le tourisme sans pétrole ? en 2012, nous renouvellent ici leurs interrogations. Ils souhaitent, en traitant ce sujet, conscientiser davantage les acteurs de cette noble activité et, en premier, les touristes eux-mêmes. En suggérant de nombreuses innovations, ils posent les jalons de ce que pourrait (devrait) devenir le tourisme.
Isabel BABOU, consultante, docteur en lettres, enseignante en Tourisme (ESC) et Philippe CALLOT, ex-professeur ESC, docteur en Sciences de gestion, membre du réseau européen Tourist Research Center à Vienne (Autriche), sont spécialistes des questions liées au tourisme et travaillent ensemble depuis plus de 10 ans.

Mercredi 19 Juin 2019
19/06/2019
17 heures

Conférence : Les forçats de la route par Pierre Guy

Les « Forçats de la Route » est le titre d’un reportage d’Albert LONDRES publié en 1924 à partir d’une série d’articles écrits dans « Le Petit Parisien », éternel rival du journal « L’Auto », organisateur du Tour de France.

A l’approche du passage du Tour de France à Epernay, et à partir de l’article d’Albert LONDRES, l’occasion s’avérait trop belle de rendre un vibrant hommage illustré à ces Géants de la Route, qu’ils se nomment GARIN, LAPIZE, LEDUC, COPPI, BOBET ou simples coureurs anonymes, ces véritables forçats qui ont forgé la belle et vraie légende du Tour.