Aujourd'hui, nous sommes le 28/01/2020
image Description
Samedi 01 Février 2020
01/02/2020
16 heures

Patrick Lesaffre présente : Un écologiste ne devrait pas dire ça.

Un écologiste ne devrait pas dire cela

L'homme est-il en train de détruire la nature et la biodiversité ? La nature est-elle capable de s'adapter à l'évolution imposée par l'homme ? Les produits de protection des plantes sont-ils néfastes ? Les OGM sont-ils indispensables ? Les abeilles sont-elles en voie de disparition ? Quel est l'intérêt du bio pour l'homme et la planète ?

Patrick Lesaffre, agronome de formation, fort de son expérience de terrain tente de répondre à ces questions et pointe du doigt certaines idées reçues de la bien-pensance écologique.

Si les préoccupations écologiques sont légitimes, elles sont souvent plus proches de puissants lobbys que de celles des populations les plus démunies de la planète.

Ce livre a pour ambition de fournir aux lecteurs, les armes intellectuelles pour hiérarchiser les actions en faveur de l'écologie, afin de ne pas tomber dans le panneau de l'alarmisme imposé par les médias et protéger vraiment la planète. *

 

*Résumé éditeur

Samedi 08 Février 2020
08/02/2020
17 heures

L’Apostrophe reçoit Hubert Haddad, Yahia Belaskri et Thierry Pertuisot pour une rencontre autour de la revue Apulée !

https://www.zulma.fr/apulee.html

 

Cette nouvelle revue annuelle de littérature et de réflexion initiée par Hubert Haddad s’engage à parler du monde d’une manière décentrée, nomade, investigatrice, loin d’un point de vue étroitement hexagonal, avec pour premier espace d’enjeu l’Afrique et la Méditerranée.

C’est autour du nom prestigieux d’Apulée – auteur berbère d’expression latine qui, avec l’Âne d’or ou les Métamorphoses, ouvrit au IIsiècle une extraordinaire brèche de liberté aux littératures de l’imaginaire – que se retrouvent ici écrivains et artistes venus d’horizons divers. Romanciers, nouvellistes, plasticiens, penseurs et poètes des cinq continents ont la part belle pour dire et illustrer cette idée de la liberté, dans l’interdépendance et l’intrication vitale des cultures.

Rédacteur en chef : Hubert Haddad

Secrétaire de rédaction : Yahia Belaskri

Comité de rédaction : Yahia Belaskri, Jean-Marie Blas de Roblès, Ananda Devi, François-Michel Durazzo, Hubert Haddad, Catherine Pont-Humbert, Éric Sarner

 

https://www.zulma.fr/auteur-hubert-haddad-41.html

https://www.zulma.fr/auteur-yahia-belaskri-382.html

https://www.zulma.fr/contributeurs-thierry-pertuisot-472.html

Source: éditions Zulma

Samedi 22 Février 2020
22/02/2020
14h00

Après-midi "jeux de société"

Liste des jeux à venir

Samedi 07 Mars 2020
07/03/2020
16h00

Olivia Rosenthal à l'Apostrophe

Source: Editions VERTICALES

Prix Transfuge 2019
Prix du Livre Inter 2011
Prix Alexandre Vialatte 2011 pour Que font les rennes après Noël?
Prix Wepler Fondation La Poste 2007 et Pierre Simon Ethique et Réflexion pour On n'est pas là pour disparaître

*

Olivia Rosenthal a publié dix fictions aux éditions Verticales, notamment Mes petites communautés (1999), Les fantaisies spéculatives de J.H. le sémite (2005), On n’est pas là pour disparaître (2007, prix Wepler), Que font les rennes après Noël ? (2010, Prix du Livre Inter 2011) et Mécanismes de survie en milieu hostile (2014), ainsi qu’une satire initiatique Les Sept Voies de la désobéissance («minimales», 2004) et Ils ne sont pour rien dans mes larmes («minimales», 2012). Elle est en outre l’auteur de deux récits dans le cadre de son projet « Architecture en paroles » : Viande froide (éd. Lignes/104), et « Maison d’arrêt Paris-La Santé » (éd. Paris Musées/Carnavalet) et de deux textes pour le théâtre : Les félins m’aiment bien (Actes Sud-Papiers, 2004) et Les Lois de l’hospitalité, (Inventaire / Invention, 2008). Initiatrice de nombreuses performances avec des cinéastes, plasticiens ou compositeurs, elle a également fondé avec Lionel Ruffel le master de création littéraire à l’Université de Saint-Denis.

Mercredi 01 Avril 2020
01/04/2020
17 heures

Aymeric Patricot présente "La révolte des Gaulois" (à paraître)