Pour la journée mondiale de l'environnement : Tourisme : stop ou encore ? Philippe Callot

Rencontre avec Philippe Callot.

Si le tourisme était un continent il serait classé au 5e rang des pays émetteurs de CO2.
Dans un contexte global de changement climatique, faut-il arrêter de voyager pour le loisir ? Ce secteur n'est-il pas, à l'image de nos surconsommations, le résultat d'addictions ? Plusieurs questions, radicalement novatrices, sont posées.
Doit-on, maintenant, réfléchir à un droit universel de l'environnement, à un crédit individuel de CO2 ?
Nous pouvons voir écrit sur les murs de certains écrans touristiques : « All Tourist are Bastards ». Alors stop ou encore ?
Les auteurs nous transportent dans un tourisme où des pratiques ancestrales se mêlent à d'autres, dignes de la science-fiction et tentent de répondre à la question : quel tourisme pour demain ?
    Les deux auteurs, après Les dilemmes du tourisme paru en 2007 et Que serait le tourisme sans pétrole ? en 2012, nous renouvellent ici leurs interrogations. Ils souhaitent, en traitant ce sujet, conscientiser davantage les acteurs de cette noble activité et, en premier, les touristes eux-mêmes. En suggérant de nombreuses innovations, ils posent les jalons de ce que pourrait (devrait) devenir le tourisme.
Isabel BABOU, consultante, docteur en lettres, enseignante en Tourisme (ESC) et Philippe CALLOT, ex-professeur ESC, docteur en Sciences de gestion, membre du réseau européen Tourist Research Center à Vienne (Autriche), sont spécialistes des questions liées au tourisme et travaillent ensemble depuis plus de 10 ans.

Revenir à l'agenda