Les Coups de Cœur

Nous conseillons et défendons passionnément les livres de cette rubrique !

Nous partageons nos coups de coeur avec vous : romans, documents, bandes dessinées ou livres pour les enfants . 

favorite LA VRAIE VIE

DIEUDONNE ADELINE

...

favorite LAVINIA NED

LE GUIN URSULA

Lavinia est la fille du roi des Latins, Latinus. Sans autre épaisseur ou presque que celle de son nom sur le papier, dans le poème épique de Virgile, l’Eneide. Elle devient l’épouse du héros, Enée, à son arrivée en Italie. Ursula Le Guin a décidé d’aller plus loin, de mêler modestement ses mots à ceux du poète latin, de donner la parole à Lavinia. Elle explore la vie et les questionnements de la jeune femme, le monde latin et étrusque d’avant la fondation de Rome, avec une grande sobriété et toujours sur les traces de l’épopée.

Sylvain

Hubert Prolongeau, dans Télérama, écrit avec justesse:

« Chez le Latin Virgile, elle n’était rien ou presque ; chez Ursula Le Guin, elle est tout. Grande prêtresse américaine de la fantasy, l’auteur de Terremer s’empare de la femme d’Enée, Lavinia, à peine évoquée dans L’Enéide, pour en faire l’héroïne féministe d’une passionnante évocation du Latium antique. Fille du roi Latinus, Lavinia refuse le parti qui lui est promis car un oracle lui a prédit qu’elle épouserait un étranger. Elle sait qu’ainsi elle provoquera la guerre mais ira jusqu’au bout…

On retrouve ici les thèmes qui depuis cinquante ans parcourent l’œuvre d’Ursula Le Guin : place de la femme, réflexions sur la foi et la guerre, croyance dans le pouvoir des mots. A la première personne, son roman conte l’éveil à la vie d’une jeune femme. Et s’enrichit d’une réflexion sous-jacente sur l’écriture, qui jamais pourtant ne vient altérer le charme du ­récit. »

Le 04/06/2011 – Mise à  jour le 18/09/2013 à  17h42 Hubert Prolongeau – Telerama n° 3203

favorite AUTORISATION DE PRATIQUER LA COURSE A PIED

Courtès Franck

Voici un recueil de nouvelles qui ont du souffle. Des instantanés. Des moments de fuite, de souffrance, d’isolement et parfois de bonheur. Des souvenirs, du père et de l’enfance. Franck Courtès questionne notre rapport aux autres et à notre propre passé, le souci de l’apparence, et de la normalité. Il lève un voile sur les blessures cachées des êtres complexes que nous sommes.

Sylvain

favorite VICTUS BABEL

SANCHEZ PINOL ALBERT

Barcelone 1714. Quels mécanismes ont conduit  au siège terrible de cette ville? La longue guerre pour la succession du trône d’Espagne… Conflit européen, international, de 1701 à 1714. Un vieillard désabusé, au langage fleuri, nous raconte cet épisode de l’histoire espagnole, le périple initiatique de sa jeunesse. Garçon turbulent, formé à l’ingénierie militaire par le Marquis de VAUBAN, il vagabonde parmi les petites gens et les chefs militaires. VICTUS est un récit d’aventure historique, violent, mais aussi drôle et passionné.

Sylvain

favorite LA PROIE

De Thuin David

La Proie est une bande dessinée massive (1000 pages sous une belle couverture) et revigorante. C’est une création libre et improvisée dont la construction va s’avérer subtile et maitrisée. Le dessin, en noir et blanc, représente un monde imaginaire, une ile peuplée de nombreux être zoomorphes que l’annonce d’une prophétie va bouleverser et mettre en mouvement.

 

Un personnage échoue sur une plage. Il est recueilli par deux amis à l’allure d’insecte, Tipôme et Bumble (le bestiaire et les noms inventés sont d’une joyeuse richesse). Que faire de cet inconnu, peut-être dangereux, qui déclare avoir fait naufrage avec son fils ? Est-il vraiment l’élu qui réalisera une vague prophétie au sommet de la plus haute montagne, la « Pire-Aînée » ?

David de THUIN déploie dès lors une multitude de fils narratifs accompagnant la quête du fils par le père, les conséquences en cascade de l’apparition de l’élu (scepticisme, engouement, mouvement de masse et leaders mystérieux…).

De THUIN croque des paysages simples et somptueux peuplés de prédateurs et de proies. Il aborde avec finesse et modestie beaucoup de thèmes et de valeurs qui parcourent nos existences et nos sociétés (amitié, addiction, bonheur, destin, courage, politique, guerres…). Qu’importe, ce livre fera vibrer plusieurs cordes et vous divertira. Sur une trame apparemment commune, La Proie compose un récit poétique, décalé et drôle. SD

favorite BUVARD (BABEL 1358)

KERNINON JULIA

Une célèbre femme écrivain, vivant recluse et refusant tout contact avec les journalistes, accorde un long entretien à un étudiant admiratif.

Qu’est-ce qu’un écrivain? Pour qui écrit-il?

Le récit qu’elle fait de sa vie et les mystères qu’elle révèle répondent indirectement à ces questions, et permettent de comprendre son processus de création. La vie imprègne l’écrivain. L’écrivain « fait de la littérature » (Buvardp73).

favorite LES INSULAIRES

Priest Christopher

Auteur de nombreux romans de science fiction (Le monde inverti publié en 1974,  Le Prestige, La Séparation Grand Prix de l’Imaginaire 2006, L’Archipel du rêve), Christopher PRIEST est un écrivain anglais habile à construire des récits complexes et à jouer avec le réel et les mondes virtuels.

Les Insulaires se présente comme un recueil de nouvelles de longueurs inégales. En réalité, le livre s’apparente plutôt à un étrange guide touristique dont les nouvelles en seraient les articles. C. PRIEST a inventé un monde proche du nôtre par bien des aspects, monde constitué d’îles et d’îlots qu’un phénomène inexpliqué empêche de cartographier aisément.

Nous nous promenons donc de chapitre en chapitre, qui sont autant de lieux, autant de personnages, et autant de narrations (récit journalistique, lettre, compte-rendu scientifique, rapport, oeuvre littéraire, analyse géographique, économique, sociologique ou géopolitique …). Et l’auteur de tisser des liens, d’introduire des personnages récurrents, des intrigues qui courent dans l’espace et dans le temps. Il établit sa cartographie des terres et des mers. Il cartographie nos conflits, nos passions et nos quêtes. SD

favorite SOUS LA TERRE

COLLINS COURTNEY

Imaginez un western avec des kangourous … Le récit se déroule dans les années 1920 en Australie, mais tous les ingrédients sont là: des voleurs de chevaux, un mari violent, une fugitive, un cheval dévoué et une nature omniprésente. Une enquête, des rencontres et des cachettes rythment la cavale d’une « Calamity Jane » australienne en quête de liberté. 

favorite COMPAGNIE K

MARCH WILLIAM

En période de rentrée littéraire, tout le monde se précipite vers les tables des librairies pour y découvrir les nouveautés mais certains éditeurs font le choix de remettre l’ancien au goût du jour. Ce fut le cas des éditions Gallmeister en septembre 2013 avec la publication d’un texte inédit en France: Compagnie Kde William March, publié en 1933 aux Etats-Unis.
Ce roman aux fortes connotations autobiographiques, relate le quotidien d’une compagnie américaine en France lors de la première guerre mondiale. March, ancien soldat bardé de médailles lors de ce conflit, y déroule le quotidien des soldats avant, pendant et après la guerre. Mais ici n’attendez nul exploit, nul patriotisme, l’incipit annonce la couleur: la guerre, soit-elle menée avec les plus louables intentions n’est qu’absurdité.
Chaque chapitre ne dure que deux ou trois pages où chaque membre de la compagnie présente une tranche de vie le concernant, démontrant la veulerie ou le courage des Hommes. La structure même du livre tend à prouver qu’il n’y a pas de continuité ou de logique dans la vie d’un soldat. D’autant plus lorsqu’il risque sa vie sur un autre continent que le sien pour des gens dont il ne comprend ni la langue ni les mœurs, que la logique militaire lui échappe et que les hommes, gradés ou non, semblent tous perdre la raison au sein du chaos.
C’est un grand roman qui n’est pas seulement destiné aux lecteurs de récits de guerre ou d’essais sur la première guerre mondiale, c’est un livre sur les hommes et non sur l’humanité, un livre sur l’absurdité de la violence et la grandeur du coeur. Une fois de plus, merci aux éditions Gallmeister de nous avoir permis de découvrir cette pépite, même avec 80 ans de retard! JS

favorite PIETRA VIVA

Récondo Léonor de

Italie, 1505, Michelangelo BUONARROTI (dit Michel-Ange) a trente ans. Il est déjà célèbre et le Pape Jules II vient de lui passer commande d’un tombeau. Bouleversé par la mort mystérieuse d’un jeune moine a la beauté irradiante, Michelangelo quitte précipitamment Rome pour Carrare. Il doit y choisir les marbres nécessaires à la réalisation de la commande papale. Michelangelo est un homme solitaire et tourmenté, qui refoule ses émotions et ses souvenirs. Mais ces mois à Carrare vont le transformer. Le travail des carriers, la vie du village, la nature exaltent ses sens et ravivent ses souvenirs. Au-delà de la biographie, ce roman élégant et intérieur aborde l’ouverture aux émotions, l’inspiration et la création artistique. S D

 

favorite COSMOLOGIE DU FUTUR

PIGNOCCHI ALESSANDRO

favorite MA REINE

ANDREA JEAN-BAPTISTE

Un roman poétique et lumineux qui conte la différence avec une grande tendresse.

favorite EDEN

SABOLO MONICA